besson - Les deux modalités d’intervention
Aider les dirigeants à passer
avec succès les épreuves de la transformation
Les deux modalités d’intervention
Notre pratique
Le style Bessonpractice

Les deux modalités d’intervention

Le coaching stratégique est destiné à améliorer l’efficacité du dirigeant et de la Direction en situation d’action.

Il s’effectue suivant deux modalités.

Le sparring-partner - Dans ce cas, le coach joue le rôle du sparring-partner au cours de sessions courtes (d’une durée moyenne de 2 heures) qui se déroulent sur le lieu de travail du dirigeant ou à l’extérieur, voire par téléphone quand l’intimité est suffisante entre le dirigeant et le coach. Ici, le rôle du coach est d’aider le dirigeant, souvent solitaire dans l’épreuve, à:

  • Comprendre la situation dans laquelle il se trouve: les enjeux, les acteurs en présence, les contraintes, etc..
  • Explorer les tactiques disponibles et choisir la tactique adéquate pour passer avec succès l’épreuve.
  • Adopter la bonne posture de leadership.
  • Développer et garder la bonne distance réflexive dans le feu de l’action.

Le tiers-acteur – Dans ce cas, le coach accompagne le dirigeant en situation, c’est-a-dire au sein de son COMEX ou de son CODIR voire dans un environnement de partie prenantes plus large. Ici, le coach est en prise directe sur l’action, il contribue à l’efficacité de la Direction en créant les conditions d’un dialogue productif afin d’aider l’équipe de direction à mieux comprendre la situation dans laquelle elle se trouve, à choisir la tactique adéquate, à adopter la bonne posture de leadership et à garder la bonne distance réflexive.

Le coach stratégique a une approche holistique de la situation. Nourrie de son expérience et ancrée dans sa compréhension fine des enjeux stratégiques et politiques ainsi que des dynamiques de groupes et des psychologies individuelles, son intelligence des situations garantit une approche adaptée à vos besoins spécifiques.